Plan d’aide de 70 M$ pour le loisir et le sport

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Plan d’aide de 70 M$ pour le loisir et le sport

Montréal, 15 octobre 2020 – Lors de la conférence de presse du jeudi 15 octobre, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a annoncé un plan d’aide de 70 millions de dollars pour soutenir les artisans du sport, du loisir et du plein air, touchés par la pandémie de COVID-19 et la Fédération de natation du Québec (FNQ) salue grandement cette annonce historique pour le milieu sportif.  Ces sommes sont majoritairement destinées aux partenaires du loisir et du sport tel que la FNQ. Plusieurs organisations locales, régionales et provinciales ainsi que les fédérations et les organismes nationaux de sport au Québec pourront bénéficier de ces argents via nombreux programme de subventions existantes. Le gouvernement souhaite, avec ce plan, assurer la pérennité des organismes qui proposent des services pour faire bouger la population et qui ont subi d’importants impacts négatifs dû à la pandémie.

En résumé, le plan de soutien financier prévoit notamment :

  • Une bonification de plus de 28 millions de dollars du soutien financier destiné au fonctionnement des organismes provinciaux, régionaux et locaux
  • Au total, près de 23 millions de dollars investis cette année seulement au sein des fédérations sportives.
  • Près de 18 millions investis en projets favorisant l’activité physique, le loisir, le sport et le plein air.
  • 4,3 millions de dollars pour la création d’une mesure pérenne de soutien au transport pour la participation à des activités récréatives et sportives;
  • Une majoration de 2 millions de dollars de l’aide accordée dans le cadre du Programme d’assistance financière aux initiatives locales et régionales en matière d’activités physiques et de plein air;
  • 2 millions de dollars en soutien au réseau sportif collégial et universitaire;
  • Plus de 1,3 million de dollars pour favoriser l’avancement des femmes et des filles en loisir et en sport.

Grâce à cette aide, la FNQ obtiendra minimalement, une bonification de son financement de 60 % dans le cadre du Programme de soutien aux fédérations sportives du Québec (PSFSQ) et une autre de 60 % dans le cadre du Programme de soutien au développement de l’excellence (PSDE) des montants sans précédent et desquels elle devra disposer avec diligence et équités pour assurer le développement de la natation sur le territoire québécois.

Pour les clubs de natation du Québec, cela signifie qu’il y aura potentiellement plusieurs options via divers programmes locaux, régionaux et provinciaux. Pour avoir accès à ces différents montants, ayant pour objectif ultime de contribuer à la pérennité de ceux-ci, les modalités et définitions de ces programmes ne sont toujours pas connues mais seront idéalement disponibles au cours des prochaines semaines.

En ce sens, la FNQ étudiera toutes les avenues pour venir en aide aux clubs et à son organisation et, une fois l’ensemble des variables connu sur cette aide ponctuelle, elle transmettra toutes les informations nécessaires à ses membres.

L’objectif premier demeure de s’assurer que tous les athlètes puissent nager le plus rapidement possible et que les intervenants puissent vivre au quotidien leur passion. Les annonces d’aujourd’hui renforcent le message qu’il est essentiel pour notre société que la population québécoise demeurer active et ce, malgré la pandémie. Le sport organisé fédéré fait donc partie de la solution pour retrouver une population en santé.

Sportivement,

-30-


Sources :

Isabelle Ducharme

Directrice générale

514 252-3200, poste 7

[email protected]

Jonathan Ouellet

Directeur des Opérations

514 252-3200, poste 2

[email protected]


Le VCUA mérite le PRIX EXCELLENCE 2020 – SPÉCIAL COVID de l’Association québécoise du loisir municipal

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Le VCUA mérite le PRIX EXCELLENCE 2020 – SPÉCIAL COVID de l’Association québécoise du loisir municipal

Montréal, le 9 octobre 2020 – Depuis le début de la pandémie, les 11 membres les plus influents de l’univers aquatique du Québec ont uni leurs forces, leurs connaissances et leur créativité afin de créer un mécanisme de communication performant dans le but de mettre en place le Guide de Réouverture progressive des installations aquatique (Guide-RpIA), projet phare de cette concertation. 

La mise en place de ce comité, qu’on appelle la Vision Concertée de l’Univers Aquatique (VCUA), a permis d’anticiper les actions politiques, de suivre l’actualité et de questionner les autorités concernées afin de s’assurer du partage de l’information auprès de tous les intervenants de l’univers aquatique du Québec.

La VCUA a joué un rôle très important. La Santé publique, l’INSPQ et l’APSAM ont été interpelés par ce comité afin de trouver rapidement des solutions innovantes et sanitaires pour une réouverture progressive des installations aquatiques.

Par la réception de ce prix, nous mettons en lumière tout le travail d’équipe et l’ingéniosité de ces professionnels du loisir et soulignons le travail colossal de ce comité, composé des 5 directeurs généraux des fédérations aquatiques, Isabelle Ducharme – Natation, Julie Vézina – Natation artistique, Marco Berthelot – Plongeon, Marie-Ève Sullivan – Triathlon, Raynald Hawkins – Société de sauvetage, Olivier Bertrand – Water-polo ainsi que de la coordonnatrice sénior de Croix-Rouge canadienne, leader dans le domaine de l’enseignement de la natation au Québec représentée par Johane Lafleur, de 3 représentants de l’ARAQ,  Lucie Roy, présidente, Caroline Gilbert et Éric Hervieux.

Merci à l’Association québécoise du loisir municipal pour cet honneur. C’est en unissant les voix de chacun des membres que le comité reçoit ce prix avec fierté et reconnaissance.

C’est en unissant les voix de chacun des membres de ce comité que nous recevons ce prix avec fierté et reconnaissance.

-30-


Sources : 

Isabelle Ducharme

Directrice générale

514 252-3200, poste 7

[email protected]

Renforcement des mesures sanitaires en zone rouge pour le milieu sportif – 5 octobre

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Renforcement des mesures sanitaires en zone rouge pour le milieu sportif – 5 octobre 2020

Montréal, 5 octobre 2020 – À la suite de la conférence de presse de la ministre Isabelle Charest aujourd’hui le lundi 5 octobre 2020, la Fédération de natation du Québec annonce que toutes les activités fédérées de natation seront suspendues à compter du 8 octobre, et ce jusqu’au 28 octobre 2020, dans les régions identifiées « zone rouge » tel que demandé par le Gouvernement du Québec. Les activités en zones orange, jaunes et vertes peuvent se poursuivre selon les consignes du Guide de relance de la natation. Les détails de la carte des paliers d’alerte par région sont disponibles sur le site internet du gouvernement. Le guide sera mis à jour au cours de la journée du 6 octobre 2020 en fonction du tableau ci-joint à ce communiqué. En attendant que le plan de relance soit mis à jour, voici des éléments importants à mettre en application à compter du 8 octobre :

  • Activités organisées que ce soit de l’initiation, natation en piscine (Civil et RSEQ – Universitaire, collégial et secondaire), paranatation, eau libre ou maîtres nageurs à l’exception des programmes Sport-Études au secondaire uniquement : entrainement, compétition, activités de club en personne ne sont pas autorisés. Les entrainements virtuels tels que vécus au début de la pandémie seront autorisés.
  • Déplacements : les déplacements sont non recommandés en provenance ou en direction d’une zone rouge – lire interdit. Donc, un athlète provenant de la zone rouge ne peut participer à des activités qui se tiendraient dans une partie d’une zone orange, jaune ou verte.
  • Programme reconnu par protocole par la Fédération – Sport-études au secondaire: les différents programmes à travers la province pourront continuer d’opérer selon les consignes énoncées par le gouvernement indiquées dans le tableau ci-joint. Des nombreuses précisions sont à venir demain sur les divers sujets comme : vestiaires, gestion des bulles-classes, préparation physique, secondaire 4 et 5 – un jour sur deux, 2 m de distance en tout temps, le port du couvre-visage, entrainement seul ou en dyade, plusieurs écoles dans un groupe, etc.
  • Concentration en sport au niveau secondaire: les concentrations sont autorisées à continuer leur activité. Les intervenants doivent se référer à leur institution scolaire pour plus d’information.
  • Athlètes collégiaux bénéficiaires du programme Alliance Sport-Études : Ces athlètes ne peuvent continuer l’entrainement en personne.
  • Salle d’entrainement – préparation physique : toutes les salles seront fermées incluant pour les sports-études.
  • Aides financières aux organismes : La Fédération est en attente des annonces ministérielles qui devraient venir sous peu.

Cette difficile situation est bien au-delà du pouvoir de la Fédération de natation du Québec. Nous sommes conscients qu’il manque de l’information, la Fédération travaille fort pour éclaircir plusieurs éléments qui ont été présentés aujourd’hui. Une rencontre est prévue avec les présidents et entraineurs-chefs le mardi 6 octobre à 19h30, afin d’apporter des précisions.

D’ici là, les clubs de natation sont invités à nous partager leurs questions sur le lien suivant https://forms.gle/QniYroHXXjaTjX139. Cela nous aidera à trouver l’ensemble des réponses à vos questions et pouvoir rassembler l’information pertinente à vous partager.

Tableau des mesures sanitaires en fonctions des paliers

La santé et la sécurité des athlètes et des intervenants québécois sont notre priorité pour nous. En cette période difficile, la Fédération sait que cela affectera plusieurs de ses membres. Les personnes qui en ressentiraient le besoin à consulter, vous êtes invités à consulter le site web de Sport’Aide : https://sportaide.ca/.

La Fédération de natation du Québec souhaite que les clubs de natation appliquent les règles à suivre du gouvernement. Le message essentiel à retenir est que la communauté de la natation québécoise a prouvé qu’elle était capable de rendre sécuritaire la pratique de notre sport. Maintenant, il faut faire un nouvel effort pour aider la collectivité québécoise à passer à travers la pandémie. Ensemble, nous serons capables de faire changer le sens de la vague. Pendant la période du 8 au 28 octobre, nous invitons nos membres à demeurer physiquement actifs en pratiquant des activités individuelles, à deux en respectant la distanciation physique ou à l’intérieur de la bulle familiale.

Sportivement,

– 30 –


Sources : 

Isabelle Ducharme

Directrice générale

514 252-3200, poste 7

[email protected]